Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 13:34

http://4.bp.blogspot.com/-9IzhEPAsk30/UFil8QwxNMI/AAAAAAAAER0/y-6Ce_D3M00/s1600/CS466647-01A-BIG.jpeg

Ange déchu

 

Parmi la profusion d'artistes folk féminines qui bourgeonnent aux quatres coins du globe chaque année, peu d'entre elles dépassent le stade des jolies comptines animalières et des ballades de coeur brisé en noir et blanc. La raison est toute simple: il faut une personnalité forte et une vision précise pour transformer la rudesse d'un bout de bois et six cordes en outil de séduction. Angel Olsen séduit car elle "est" véritablement ce qu'elle chante: complexe, contradictoire, forte et fragile, transformant des thèmes éculés comme l'amour, la perte, et la mort avec une magie noire dont on ne découvre jamais le secret. Sa voix, aussi grave que haut perché quand elle le veut, fait penser à la rencontre de Vashti Bunyan et Nico. Elle en accentue d'autant plus des paroles à la limite de la folie: "Goodbye sweet mother earth, without you now I'm a lonely universe".

 

La folie n'est pourtant jamais le véritable sujet ici, mais elle est souvent le résultat de ce qu'Angel raconte: sur "Can't Wait Until Tomorrow" c'est un amour qui la transforme en martyre masochiste, sur "Always Half-Strange" c'est simplement la réalisation qu'elle ne sait plus en quoi croire et sur "The Sky Opened Up" c'est une obsession paranoiaque qui l'empêche de vivre sa relation. Olsen exprime même une mélancolie de sa propre naissance sur le slow country "Safe In The Womb", aussi étrange que beau. Derrière, la bande-son bascule entre folk sombre aux cordes frottées quasi inconsciemment et country avec pedal steel plus chaleureuse. Half-Way Home aurait pu sortir en 1975 musicalement, mais son esprit torturé et ses monologues skyzophréniques faits de paraboles et métaphores surréalistes appartiennent à notre décennie et bouleversent la scène actuelle avec une originalité et une justesse sidérantes. Un premier disque fascinant.

9/10

Label: Bathetic Records

Sortie: 4 Septembre 2012 (aux USA, pas encore de date Européenne)

Commander le vinyle sur Bathetic Records

Partager cet article

Repost 0
Published by Pikapika - dans Chroniques d'albums
commenter cet article

commentaires