Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 14:59

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41sUSYEmDvL._SL500_AA280_.jpg

Foxes Of Leon

L'Utah est un territoire où l'on peut trouver autant des paysages arides aux roches rouges rappelant la conquête de l'ouest, que des montagnes enneigées de la chaîne des rocheuses . Il est évident à l'écoute de Mountain Sea que les membres de Desert Noises, habitant plus précisément à Provo (située au bord du lac Utah et proche de Salt Lake City), sont influencés, si ce n'est possédés par la carte postale vivante qui les entoure. Mountain Sea est un disque qui respire, qui fait respirer la beauté de la nature à travers une indie-folk contemplative mais jamais complaisante. Les titres évoquent tantôt de grands espaces calmes et lumineux ("Highway Cars", "Up The Mountain"), tantôt de petites idylles bucoliques ("Bible Study", "Oak Tree").

Mais la plus grande réussite du disque, hors de ses arrangements de guitares proprement magnifiques, c'est la voix de Kyle Henderson, qui possède la pureté d'interprétation d'un Robin Peycknold (Fleet Foxes) mais aussi ce timbre écorché qui a fait la renommée de Caleb Followill (Kings of Leon). Si les noms viennent rapidement à l'esprit (rajoutons Band of Horses à la liste), Desert Noises montre déjà sa différence en n'hésitant pas à mettre la batterie, quasi tribale, en avant ("Up the Mountain" et "Oak Tree"). Mountain Sea est un disque qui fait preuve d'une maturité impressionnante, de compositions simplement belles, et assez évocatrices pour vous donner envie de faire bagage dans la minute, et ne plus avoir à faire travailler votre imagination. Dans "Smoke Breathing Monsters", Henderson chante "I don't sleep to dream", tout est dit.

 

Sortie: 18 Octobre 2011

Label: Northplatte Records

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires