Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 19:11

http://ecx.images-amazon.com/images/I/619SKbtwpsL._SL500_AA300_.jpg

Ambassadeurs de l'histoire pop

Les premiers avertis ont connu le duo californien Foxygen sur un premier album/ep nommé Take The Kids Off Broadway, un voyage au pays de la parodie et la révérence pop, où l'on pouvait entendre un sosie d'Elvis, des choeurs 60's, une gouaille à la Mick Jagger et une poussée d'héroisme glam-rock selon l'humeur du groupe. Cela pouvait s'avérer jouissif comme agaçant, un peu comme un cover-band boulimique de travail (cf: les 10 min de "Teenage Alien Blues"). Cette suite rapidement compilée, We Are The 21st Century... risquait à ce titre de dévoiler aux yeux du monde un groupe-farce, une blague de courte durée.


Sauf que, Foxygen est un duo de petits malins, et ici ils réussissent le grand écart des influences (de Bob Dylan aux Cramps avec un high-five aux Flaming Lips, athlétique non ?) avec l'aplomb de la jeunesse. "In The Darkness" reprend là où "She's Like a Rainbow" des Stones s'arrêtait avec une dose de classic-rock bien américain, la balade crooneuse "San Francisco" met en valeur la voix de Sam France au naturel à travers une histoire d'amour perdu mais sans nostalgie, et "Shuggie" rapproche le groupe de son principal concurrent venu du rétro-futur, MGMT, dans un registre plus décontracté (la répétition "She don't love me, that's news to me").

 

On pourrait quasiment parler de psychédélisme tellement We Are The 21st Century... semble planer dans toutes les directions, comme un opéra-rock qui n'aurait pas de limite. On sort de cette machine à troubler l'espace-temps avec une certaine confiance en l'avenir de cette pop gourmande qui n'a peur de rien, confisquant aux décennies ses meilleures gimmicks pour construire ses propres hymnes. Rien d'honteux quand on a le savoir-faire.

8/10

Label: Jagjaguwar

Sortie: 21 Janvier 2013


Partager cet article

Repost 0

commentaires