Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 13:12

http://f0.bcbits.com/z/33/89/3389385875-1.jpg

Psychédélisme de sauvageon

Il se passe des choses étranges de l'autre coté de la manche. Un groupe a décidé de ne pas honorer les dieux britanniques tels qu'Oasis, les Smiths, Jesus and Mary Chain ou encore Pulp. Non, eux ils seraient plutot à faire des incantations la nuit au grand valhalla et courir tout nus dans des champs de pavot.  Ce trio de gens dérangés, c'est Islet, ils viennent de Cardiff, et Illuminated People est leur premier album.
Plus que psychédélique, la musique de Islet est primale et instinctive, avec ses toms et ses cymbales rythmant votre flux sanguin ("Libra man" terriblement kraut-rock de CAN, la folie noisy-pop de "This fortune", à la Deerhoof) et ses airs caméléons entre détente alcoolique et furie collective ("Entwines Pines" pop-shoegaze qui se termine en math-rock menaçant, "Filia" le titre le plus sombre, comateux au départ puis de plus en plus rageur). Ils ne savent même pas se prendre au sérieux (le clownesque et planant "Shores") et quand ils veulent passer pour des gens saints d'esprit, ils sonnent comme Vampire Weekend sous acide ("Funicular"). Trop de conneries bien faites, trop de twists débiles mais jouissifs, Illuminated People ce n'est jamais ce qu'on imagine, et souvent ce qu'on a pas espéré, mais c'est surtout aventureux et original. Une preuve que les esprits libres de la weird-pop (Animal Collective, Gang Gang Dance, Bear in Heaven) ne naissent pas uniquement dans la Big Apple. Cool.

 

Sortie: 23 Janvier 2012

Label: Shape Records

 

Album en écoute/vente sur Bandcamp (Vinyle en édition limitée)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires