Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 17:09

http://ecx.images-amazon.com/images/I/61wjDEyBvpL._SL500_AA300_.jpg

Sonic youth

 

Johnny Foreigner, c’est un groupe qui n’a jamais été assez punk-rock californien pour percer à la radio américaine et qui n’a jamais été assez rock lo-fi pour séduire les indie-dudes, et avec ça ils sont british (Birmingham). Johnny Foreigner Vs Everything est un retour inespéré après deux ans sans nouvelles et le groupe ne semble jamais s’être arrêté. Leur musique, joyeusement bordélique, bondissante, continue de sonner hargneuse, noisy, et créative.

Ce qui impressionne réellement chez Johnny Foreigner, c’est la capacité à effectuer des virages mélodiques et rythmiques jouissifs dans leurs morceaux : « Electricity vs The Dead » ,« Hulk Hoegaarden », « Don’t show your fang ». On sent sur une grande partie de Johnny Foreigner Vs Everything que le groupe cherche toujours à se diversifier, on trouve autant des ritournelles pop parfaites dignes à la Pinback ou The Notwist (« 200x », « Doesn’t believe in angels »), que des tueries punk avec un soupçon progressif (« The Swell/Like Neverwhere », « If i’m the most famous boy you know … »). J'essaye de réduire le name-dropping, mais comment faire quand un groupe réussit à sonner dans le même morceau comme At the drive-in pour les nuls puis Blink 182 version destroy ?

Il est dommage que le groupe remplisse à ras-bord la galette (17 titres !) avec des pistes non-musicales (« Concret1 », « Concret2 ») qui ne renforcent pas l’atmosphère du disque, et il aurait été utile d’élaguer la tracklist en coupant quelques possibles face-b (« What drummers get », « Alternate Timelines Piling up »).  Malgré ce trop-plein d’enthousiasme, on est une fois de plus conquis par cette bande d’éternels ados qui redonnent ses lettres de noblesse au punk-rock avec une originalité et une vitalité indéniable. 

 

Sortie: 7 Novembre 2011

Label: Alcopop Records

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires