Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 13:25

http://www.bowlegsmusic.com/wp-content/uploads/2012/10/PAWS.jpg

Sales Gosses

On aurait tort de regarder seulement outre-Atlantique pour notre dose d'indie-rock 90's façon "on m'a volé mon gouter, ma copine et mon polo mauve à rayure". N'en déplaise à Dinosaur Jr qui a offert en septembre la très agréable machine à recycler I Bet On Sky, les héros 2012 de la catégorie sont écossais. Ils s'appellent Paws, ça veut dire "pattes", comme celle d'un animal qui aurait bouffé les membres de Weezer période Blue Album, Blink 182 et Pavement, puis régurgité le tout. Ce qui donne le frisson sur Cokefloat, c'est la facilité avec laquelle on nous transporte dans une euphorie teenage ("Pony", "Bloodline" sont taillées pour les pogos). Bien entendu qui dit pop-punk dit sujets idiots, et ici on surfe sur un océan d'anecdotes futiles allant d'une femme dissertant sur sa grossesse difficile ("Sore Tummy") à une souris de bibliothèque complexée ("Miss American Bookworm"). Ce genre d'entreprise ne marche jamais si le groupe n'envoie pas la décharge.

Ici, on respectera le théorème: chant de gosse de 14 ans en rute + riffs catchy et simples + saturation quasi permanente = bonheur dans ton caleçon. Il serait vain de citer le nombre de tubes potentiels, mais on va dire 2000 pour pas faire d'erreur. Seul repos au milieu de la déferlente d'hormones et de fun que procure Paws sur ce premier disque, "Get Bent" est une tentative folk qui vaut beaucoup plus pour ses paroles d'ado frustré ( extrait traduit: "Si tu connais même pas mon fruit ou mon animal préféré, comment puis-je compter sur toi ?") que sa mélodie. Pour le reste, il y a assez de potions magiques rock pour vous faire oublier votre trentaine bien tassée, et décoincer ces articulations qui vous ont pas servi depuis votre dernière visite à Walibi.

8/10

Label: Fat Cat Records

Sortie: 17 Octobre 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by Pikapika - dans Chroniques d'albums
commenter cet article

commentaires