Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 15:01

http://www.sorstu.ca/wp-content/uploads/2012/05/sigur-ros-valtari.jpg

Une foi(s) de trop ?

Valtari signe le grand retour de Sigur Ros après quasiment 4 ans d'absence et un album live l'an dernier (chroniqué ici ), donc autant dire que le fan moyen ou même supérieur était en train de crever d'un manque de douceur islandaise couverte de miaulements fantomatiques. Avec tout le respect qu'on peut accorder à cette troupe de gens à la musicalité prouvée et responsable de quelques mélodies filant le frisson des grands jours (sur les albums Ágætis byrjun,  et () principalement) disons qu'on espérait plus qu'un énième disque digne d'une B.O de docu sur les baleines en voie de disparition. Car malgré leur réputation de somnifères ultimes, Sigur Ros ont aussi dans leur attirail quelque chose de sombre et de profond qui dépasse les hululements de Jonsi (roupillant largement sur "Ekki Mukk" et "Eg anda"), les carillons et les cordes omniprésentes sur les trois quarts de leurs titres.

On se souvient quelques fois du penchant "ambiant" du groupe à leurs débuts: sur "Varðeldur" (jouant sur le feedback/larsen des instruments à vent et une ligne de piano enfouie sous le delay) et "Fjogur Piano" (qui passe de la balade quasi nue au clavier à un long ronronnement de violons à bout de souffle). Mais dans l'ensemble, et c'est bien tout le problème de Valtari, l'auditeur n'aura pas la moindre sensation d'écouter un nouveau disque de Sigur Ros: on a déjà entendu chaque miette de ces huits titres quelque part dans la discographie des islandais. Ne nions pas le travail, la beauté des sonorités, le doigté qu'il faut pour créer ces masses sonores qui en appellent beaucoup moins au post-rock qu'à la musique classique. Mais si le prédécesseur Með suð í eyrum við spilum endalaust avait un brin déçu par un aspect trop direct et un abandon des plages aériennes qui ont fait la marque de Sigur Ros, il avait le mérite d'aller dans une nouvelle voie, et de ne pas user une recette jusqu'à la corde comme Valtari le fait, inconsciemment ou non. 

5/10

Label: EMI

Sortie: 25 Mai 2012

Site Officiel de Sigur Ros

Partager cet article

Repost 0
Published by PallMall - dans Chroniques d'albums
commenter cet article

commentaires