Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 14:17

Dans la série des tops cette semaine, voici venu, le top morceaux (ou top "chansons") qu'on oubliera pas lorsque le chaos et le désordre frapperont à notre porte, entre le 31 Décembre 2011 et le 1er Janvier 2012. Cliquez sur les titres pour les écouter.

(si vous vous ennuyez, regardez dans les yeux de chris, je crois qu'il veut faire des trucs sales)

 

http://static.nme.com/images/gallery/GirlsSF190911.jpg

 

1/ Girls - Vomit

Un hymne à l'amour un peu désespéré, aux paroles simples et pourtant bouleversantes ("Nights I spend alone, I spend them runnin' round looking for you baby"), ou Christopher Owens brise sa carapace de tête à claque qui se fout de tout pour dévoiler des ambitions débordantes et une sincérité à vous faire fondre un fan de grind-core. De l'intro sombre à l'explosion finale, du grand art. On a pas entendu un seul autre titre dans toute l'année aussi passionnant, maitrisé, et hors des modes (vous en connaissez des groupes indé qui rappellent le Pink Floyd de Dark Side Of The Moon ?).


2/ Ty Segall - You make the sun Fry

Salut, j'ai une obsession pour les Beatles de l'Album Blanc, j'y trouve mon inspiration pour faire une pop lo-fi aux refrains imparables, aux guitares cheap et heavy en même temps, avec des morceaux de 2 minutes 30 en moyenne, comme au bon vieux temps des coupes au bol. "You make the sun Fry", c'est un peu la version détendue de "Helter Skelter". J'ajouterai que Goodbye Bread, dernier album de Ty Segall (non chroniqué ici) est un petit bijoux, mais ne spoilons pas le top album ...

 

3/ Radiohead - The Daily Mail

Un vieux titre non-présent sur King of Limbs (ils prennent l'habitude de mettre le meilleur en face-b apparemment) qui démontre que le Radiohead de Kid A/Amnesiac n'est pas encore mort, et rappelant un peu "Life in a glasshouse" qu'on aurait ré-arrangé pour une B.O de James Bond (cette transition à 2:09 et la montée des cuivres ...). Thom Yorke y délivre une prestation habitée et touchante qui prouve qu'il peut encore sortir de grandes interprétations sans se morfondre. Le genre de morceau qui n'aurait pas pu être composé par un autre groupe.

 

4/ The Kills - Future Starts Slow

Le titre trompe-l'oeil du dernier Kills, Blood Pressures. Future Starts Slow est de ces morceaux qui vous font croire que le rocknroll a ressuscité (comme le "Whatever happened to my rocknroll" des BRMC, ou "Date with the night" des Yeah Yeah Yeahs). On a ici tout pour démarrer un futur excitant: la batterie martiale, la guitare brumeuse qui vous transporte dans un Tour Bus en plein milieu d'une ville américaine, qui vous aveugle d'un tas d'écrans et d'enseignes lumineuses. La sensation de ne pas savoir ce que demain réserve, et d'aimer vivre de cette façon ... 

 

5/ Mastodon - Black Tongue

Non mais comment font-ils ? Cinquième album des "prog-sludge-stoner-punk-metaleux" d'Atlanta, et ils réussissent encore à sortir des riffs percutants, inspirés, des ponts simplement magnifiques (de 1:50 à 2:50, c'est invraisemblablement parfait). Les seuls types à faire passer les solos à 2 guitares comme quelque chose de classe en 2011. Ce titre est surement le plus stoner (avec "Curl of the burl") de The Hunter, mais c'est aussi celui qui n'a pas une seconde en trop. Si vos cheveux restent statiques en écoutant "Black Tongue", vous n'aimez pas la musique heavy je pense.

 

6/ Ron Sexsmith - Get in Line

Ce bon vieux Ron a sorti cette année un album aussi bon (même si, un poil plus lisse et gentillet) que ses prédécesseurs, en enfilant des perles de pop "à papa" (Mc Cartney-like, diront certains), avec la même tranquilité et la même facilité que sur Exit Strategy of the Soul. Get in Line est le premier titre de l'album, c'est un de ses morceaux pour les jours de pluie, les jours où on rentre du boulot en se demandant pourquoi on doit y retourner le lendemain, les matins où votre chat a fait pipi dans votre lit, ou tout simplement quand vous êtes pas jouasse.

 

7/ Bjork - Mutual Core

Alors qu'une bonne partie de la presse française a détruit le dernier Bjork ("non mais elle fait plus rien depuis Homogenic quoiiiiii"). Ici, à Slash-Taste, on a aimé la poésie de Biophilia et particulièrement "Mutual Core", un titre qui bascule plusieurs fois entre la calme du vide intersidéral et les tremblements annonçant la formation d'une nouvelle planète, le Big Bang, un truc du genre quoi. Et quand la machine s'emballe dans de l'electro-indus bouillonnant, c'est particulièrement jouissif.

 

8/ Tv on the radio - Repetition

Repetition est un peu le "Wolf like me" de Nine types of lights, un autre album un peu trop descendu cette année (contre-coup de la hype de Dear Science ?) de la part du groupe funk-jazz-noise-rock (prenez ce que vous voulez) Tv On The Radio. Comme Wolf like me, il possède une tension constante, Tunde Adebimpe y jette son flow qui semble pouvoir durer des heures, dès 2:00 on est possédé par la transe du groupe. On ralentit, on alourdit le riff, et ensuite on balance ce gimmick "My repetition ... My repetition is this ..." en laissant le groupe jammer jusqu'à l'orgasme sonique et c'est comme ça qu'on signe un tube pour enflammer les foules.

 

9/ Washed Out - Before

Ah, la "chill-wave", on en parle plus beaucoup alors que cette année est sorti le premier album du précurseur du genre, Washed Out. Un album un peu prévisible, mais terriblement dépaysant avec ses nuages de synthétiseurs, ses voix pleines d'échos ... c'était la bande son d'une plongée sous-marine dans la mer des caraibes. "Before", un des meilleurs titres de l'album, possède ce petit groove qui donne envie de faire bronzette, et des nappes de clavier qui bercent le système nerveux. Le morceau le plus zen de l'année.

 

10/ Tyler the creator - Yonkers

On parle très peu de hip-hop, de rap, et d'electro sur Slash-Taste, on y connait pas grand chose c'est vrai, et d'ailleurs citer la plus grosse hype hip-hop de l'année confirme ça. Mais on s'en branle, Yonkers, le single qui a fait exploser la popularité de Tyler The Creator (avec son clip un brin morbide et arty), est un titre imparable. Tyler est encore à ce moment là dans son trip suicidaire et skyzophrène, son flow est tantôt relaché tantôt à la limite du nervous breakdown et la basse menaçante qui l'accompagne fait le reste. On ne parlera pas de Goblin, son second album (le premier commercialisé), qui a hélas plutôt déçu en envoyant balader le personnage que "Yonkers" nous avait vendu.

 

11/ The Strokes - Taken for a fool

12/ Kurt Vile - Baby's arms

13/ Lana Del Rey - Video Games

14/ Noel gallagher - Everybody's on the run

15/ Black Keys - Little Black Submarines

16/ Deus - Dark sets in

17/ St Vincent - Year of the tiger

18/ EMA - The Grey Ship

19/ Trail of Dead - Wasteland

20/ Arctic Monkeys - Black Triacle

 

21/ James Blake - Unluck

22/ Smith Westerns - Weekend

23/ Liturgy - Generation

24/ Eleanor Friedberger - My mistakes

25/ Yuck - Get Away

26/ Fleet Foxes - Montezuma

27/ Emily Barker - Billowing Sea

28/ Jacques Greene - What U R

29/ Jay Mascis - Is it Done

30/ Dum Dum Girls - Coming Down

 

31/ Foo Fighters - White Limo

32/ Cults - Abducted

33/ Thee Oh Sees - The Dream

34/ M83 - Intro (feat Zola Jesus)

35/ Youth Lagoon - Montana

36/ Wooden Shjips - Home

37/ The Decemberists - Rise to me

38/ Black Belles - Honky Tonk Horror

39/ Telekinesis - You turn clear in the sun

40/ Atlas Sound - The Shakes

 

41/ Low - Witches

42/ Primus - Last Salmon Man

43/ The Rapture - How deep is your love

44/ Blouse - Time Travel

45/ Feist - The bad in each other

46/ Beirut - Goshen

47/ Zola Jesus - Swords

48/ La dispute - St Paul Missionary Baptist Church Blues

49/ Sharon Jones and the Dap Kings - Genuine part I & II

50/ Marissa Nadler - Baby I will leave you in the morning

Partager cet article

Repost 0

commentaires